À l’ouest, rien de nouveau

5/5 – (2 votes)
Vous souhaitez donner votre avis ou poser une question à propos de ce contenu ?

Notre espace commentaires est accessible à tous, sans restriction.

Laisser un commentaire

Sortie le 28 octobre 2022 sur Netflix, « À l’ouest, rien de nouveau » fait sensation en France et dans de nombreux pays européens.

Ce film raconte une facette de la Première Guerre que peu de personnes connaissent et qui a pourtant marqué toute une génération.

Cette production a notamment été choisie pour représenter l’Allemagne à la cérémonie des Oscars et fait partie des films les plus visionnés et les plus appréciés de la plateforme Netflix où elle est diffusée.

Le synopsis

L’histoire du film « À l’ouest, rien de nouveau » se déroule en 1914, au commencement de la Première Guerre mondiale.

Alors qu’ils sont bercés par de grands discours patriotiques, Paul Baumer et certains de ses amis décident de s’engager dans l’armée et, par conséquent, de partir sur le front

Malheureusement, une fois sur place, l’enthousiasme des jeunes recrues fait rapidement place aux désillusions et à la désolation alors qu’ils doivent faire face à l’horreur et à la cruauté de la guerre.

Au fil des jours, les jeunes soldats allemands se retrouvent confrontés à une réalité de plus en plus difficile et doivent s’adapter rapidement pour survivre.

Une production inspirée d’un Best-Seller 

« À l’ouest, rien de nouveau » (2022) est la 3e adaptation du roman à succès de Erich Maria Remarque.

Cette oeuvre dénonce, notamment, la folie des dirigeants allemands ainsi que la manipulation de masse dont ils étaient à l’origine au cours de la Grande Guerre.

Après Lewis Milestone en 1930 et Delbert Mann en 1979, c’est au tour d’Edward Berger de transformer ses précieux écrits en images.

Fait important, bien que cet ouvrage soit apprécié aujourd’hui, ce n’était pas le cas durant le Troisième Reich, ce qui a conduit son auteur à l’exil par peur des représailles.

Ce livre peut être considéré comme un véritable héritage pour les générations à venir ainsi qu’un vestige de la barbarie humaine, et les productions cinématographiques qui en découlent en sont la preuve.

L’intrigue

L’objectif de cette nouvelle adaptation de « À l’ouest, rien de nouveau » est d’exposer la réalité bouleversante et terrifiante de la guerre aux spectateurs.

En effet, tout au long de son roman, Erich Maria Remarque n’a pas cherché à faire de la guerre un spectacle ou un sujet de fascination.

L’idée était plutôt de mettre en lumière les dysfonctionnements et les déséquilibres présents au sein des rangs allemands. Que ce soit les moments de répit ou l’enfer des tranchées, rien n’est laissé au hasard.

Notre avis sur À l’ouest, rien de nouveau 

Cette nouvelle adaptation de « À l’ouest, rien de nouveau » peut être considérée comme un véritable chef-d’œuvre.

Pour cause, tout au long du film, les spectateurs pourront se plonger dans l’ambiance à la fois terrifiante, intrigante et terriblement angoissante de cette époque tout en découvrant le point de vue des troupes.

En somme, cette production illustre parfaitement le calvaire des soldats allemands envoyés sans expérience sur le front pour protéger l’idéologie et l’euphorie de tout un peuple.

Image par letemps.ch

Vous souhaitez nous signaler une erreur au sein de cet article ?

Prenez le temps de nous le faire savoir en commentaires, pour que nous puissions rendre ce site le plus fiable possible.

Laisser un commentaire

Publié

dans

,

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *