Monsters : L’enfer du dragon volant aux 103 passions

Les amateurs du manga culte One Piece sont gâtés en ce début d’année 2024. Diffusée sur ADN et Netflix le 21 janvier dernier, Monsters : L’enfer du dragon volant aux 103 passions, relate les aventures du samouraï Ryuma, bien avant l’épopée que nous connaissons de Luffy.

Avec son titre long et évocateur, cette œuvre n’est pas passée inaperçue. Pourtant pour les fans, une crainte subsiste : est-ce un bon épisode autour de l’œuvre d’Eiichiro Oda, ou simplement un énième moyen de surfer sur la vague du succès de la saga ? Nous l’avons vu, et voici notre critique.

Monsters 103 Mercies Dragon Damnation | Official Trailer | NetflixMonsters 103 Mercies Dragon Damnation | Official Trailer | Netflix

Le synopsis

Monsters : L’enfer du dragon volant aux 103 passions est l’adaptation animée de « Monsters », une histoire d’Eiichiro Oda publié dans le magazine Shonen Jump Autumn Special en 1994. Le synopsis retrace l’histoire de Shimotsuki Ryuma, un samouraï légendaire, ancêtre de Zoro et d’Ushimaru.

Après avoir connu plusieurs mésaventures, Ryuma est sur le point de mourir de faim lorsqu’une serveuse le sauve. S’ensuit l’apparition d’un dragon terrifiant et d’une ville en danger auxquels Ryuma ne peut rester indifférent.

Le casting

Monsters : L’enfer du dragon volant aux 103 passions est disponible en version française. Le doublage francophone est assuré par le studio Time-Line Factory. Emmanuel Gajiro prête sa voix à Ryuma, Emmylou Homs à Flare, la serveuse, et Guillaume Orsat se glisse dans la peau de Cyrano. Le narrateur est, quant à lui, joué par Alain Eloy, qui avait prêté sa voix à Zoro dans « One Piece : Stampede ».

Aux commandes, nous retrouvons Sunghoo Park à la réalisation et le studio E&H Production à l’animation.

Notre avis sur Monsters : L’enfer du dragon volant aux 103 passions

Les atouts

L’un des plus grands atouts de l’épisode est bien évidemment son personnage principal. Nous retrouvons un Ryuma avec un grand sens de l’honneur et un courage sans faille. À travers lui, on peut déceler certains traits qu’il partage avec Luffy et Zoro.

L’animation est fidèle à la qualité de la saga, et le rythme de l’épisode n’est absolument saccadé, loin de là. Aucune place à l’ennui.

Les faiblesses

Comme petit bémol, nous pensons bien évidement au format. 25 minutes, c’est très court. Même si les événements sont bien amenés, nous avons à peine le temps de profiter que la fin de l’épisode arrive déjà. Cependant, c’est un détail lié au one-shot original qui est relativement court.

Conclusion

En somme, Monsters : L’enfer du dragon volant aux 103 passions vaut quand même le détour. Avec ses nombreux moments forts, il réussit à captiver et à susciter le plaisir de découvrir Ryuma et son aventure imprévue. Un épisode que l’on peut regarder sans problème et qui réjouit les fans de la saga !

Image à la une : Bande-annonce officielle.

Nous suivre sur Google ActualitésCommenter cet article
5/5 – (1 vote)

Date de publication :

Catégorie :

Auteur / Autrice :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *