Creed III

CREED III | Final TrailerCREED III | Final Trailer

Les fans de Rocky Balboa sont invités à retrouver le neuvième film de la série Rocky. Sorti le 3 mars 2023, le film Creed III est déjà un véritable succès dans les salles françaises. L’œuvre déchaîne les passions et se présente comme le drame sportif à ne surtout pas manquer.

La saga Creed s’impose depuis plusieurs années dans les box-offices. En 2015, nous avons découvert le premier film Creed qui met en scène le récit électrisant de deux rivaux de toujours, suivi d’un deuxième opus en 2018. Après plus de cinq ans d’attente, le troisième épisode de la saga arrive enfin en salle.

Est-ce que l’œuvre est à la hauteur des premiers films de la franchise ? Voici notre critique complète.

Le synopsis du film

Adonis Creed, boxeur émérite a quitté le ring sous le feu des projecteurs. Alors qu’il était au sommet de sa carrière, il voit sa vie chamboulée. Lui qui coulait des jours paisibles dans sa villa en Californie, l’ex-champion de boxe retrouve subitement un vieil ami, Damian Anderson, tout juste sorti de prison au bout de 18 ans d’incarcération.  

Ces deux frères ennemis sont sur le point de s’affronter de nouveau sur le ring. Adonis va être noyé sous un passé qu’il tentait d’oublier jusque-là, alors que Damian s’apprête à prouver sa valeur de boxeur.

Casting : une belle fiche technique

La fiche technique du film rassemble les scénaristes Keenan Coogler et Zach Baylin, qui se sont basés sur le scénario original de Ryan Coogler. Les personnages sont restés fidèles aux derniers films, créés à l’époque par Sylvester Stallone.

À la tête du film, nous retrouvons Michael B. Jordan, étoile montante de Hollywood dans le rôle du réalisateur et de l’acteur principal. À ses côtés, le rôle de l’antagoniste n’est porté par nul autre que Jonathan Majors. Ce duo explosif est accompagné de Tessa Thompson, Wood Harris, Phylicia Rashad et Mila Davis-Kent.

Notre avis sur Creed III

En France et à l’international, le film Creed III fait un très bon démarrage en salle. Le 3e volet de l’héritier de Rocky Balboa a d’ores et déjà rapporté plus de 100 millions de dollars américains. Ce chiffre dépasse de loin les prévisions et prouve que ce long métrage est le succès du moment.

Les atouts

Les deux atouts indéniables de l’œuvre sont sans hésitation le protagoniste et l’antagoniste. Michael B. Jordan livre au public la performance la plus complexe de sa carrière. En face de lui, nous retrouvons un Jonathan Majors qui excelle du début jusqu’à la fin. L’acteur continue de surprendre le public par son charisme impressionnant, quelques semaines après avoir crevé le grand écran dans la peau du Super Vilain du film Ant-Man et la Guêpe : Quantumania.

La force de Creed III réside également dans la profondeur de sa trame. L’adolescence d’Adonis rend ce personnage plus vivant que jamais.   

Les faiblesses

La plus grande faiblesse du film est qu’il arrive difficilement à garder l’attention sur les personnages secondaires. Les scénaristes ont tenté d’offrir à Bianca (la femme d’Adonis) ses propres enjeux, mais tout fini aux vestiaires faute de temps.

Le deuxième bémol est l’absence de Sylvester Stallone. Les nostalgiques restent sur leur faim et il manque une touche de Rocky dans ce film, même si la direction apportée peut être intéressante.

Conclusion

Creed III a quelques imperfections, mais reste une œuvre qui vaut le détour. Le langage cinématographique est moderne, le thème original de la musique souligne les différentes scènes et la prestation des acteurs principaux est à la hauteur.

En conclusion, ce 3e opus n’est pas forcément à la hauteur du premier, mais surpasse largement le 2eme. Vous ne regretterez pas d’aller au cinéma ! 

Image à la une : TIME.

Nous suivre sur Google ActualitésCommenter cet article
5/5 – (1 vote)

Date de publication :

Catégorie :

,

Auteur / Autrice :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *