Le Garçon et le Héron

LE GARÇON ET LE HÉRON - Bande-annonceLE GARÇON ET LE HÉRON – Bande-annonce

10 ans après l’inoubliable, « Le vent se lève » qui devait signer la fin de sa carrière, Hayao Miyazaki revient avec un nouveau long-métrage d’animation. Une œuvre esthétiquement magnifique au scénario étourdissant, intime et bien ficelé.

Plongé dans un monde qui ne peut provenir que de l’imaginaire unique de Myazaki, Le Garçon et le héron prend des allures d’introspections et de remise en question personnelles, tout en offrant aux spectateurs un film lumineux, aux antipodes du nostalgique « Le vent se lève ».

Le synopsis

L’histoire prend place dans un Japon des années 30 emporté dans la tourmente de la guerre. Mahito, un garçon de 11 ans, perd sa mère dans un incendie. Suite à cela, il part rejoindre son père et sa belle-mère dans leur village. Dès son arrivée dans la maison de ce dernier, Mahito est accueilli par un étrange héron qui parle et se moque de lui. Suivi par ses interrogations et sa curiosité, le garçon est alors emporté dans un étrange monde, ou le héron sera son guide.

Le casting

Le film est scénarisé et réalisé par Hayao Myazaki, avec le producteur en chef du studio Ghibli, Toshio Susuki.

La voix de Mahito est interprétée par Soma Snatoki Masaki Suda, connu pour son excellent travail dans Assassination Classroom et Death note prête à son tour sa voix au héron gris et Ko Shibasaki au personnage de Kiriko.

La bande-son du film est sans surprise confiée à Joe Hisaishi, collaborateur de longue date du studio Ghibli.

Notre avis sur Le Garçon et le héron

Nouvelle œuvre de Myazaki, 10 ans après la sortie de celui qui était annoncé comme son dernier chef-d’œuvre, le célèbre réalisateur revient sur le devant de la scène. Et on peut dire que rien n’a été laissé au hasard pour ce film qui a nécessité 7 ans de travail.

Le Garçon et le héron est sans conteste une œuvre flamboyante, lumineuse, vivante, tout en étant centrée sur le thème du deuil. Une dualité que Myazaki maîtrise comme il est le seul à le faire. D’ailleurs, ce nouveau long métrage ramène en avant les thématiques récurrentes de l’auteur, à savoir la nature, l’enfance, le passage à l’âge adulte ou encore le deuil.

Les atouts

Des atouts, Le Garçon et le héron en a plein. Dès le départ, l’apparition du héron, véritable chef-d’œuvre d’animation tant elle est réussie, démontre toute la finesse de la réalisation de ce film.

Une animation flamboyante

Il y a peu de mots pour décrire avec précision ce que l’on ressent face à l’esthétique du film. Parmi ces mots, on peut la qualifier de flamboyante. Vivant, lumineux, le film s’ouvre sur des dessins à la minutie étonnante. Pourtant, Ghibli n’est jamais décevant de ce point-ci.

Si Le Garçon et le héron ont nécessité tant d’années de travail, c’est car ce film possède plus d’images à la seconde que les autres œuvres de l’artiste. Un travail d’orfèvre, qui se ressent dès les premières scènes.

Un chemin vers le deuil

Entre créatures chimériques propres à l’auteur, feux follets, îles flottantes ou encore vieilles femmes ignobles, Myazaki trace un parcours fantastique, traversé de nombreuses épreuves, vers le chemin du deuil. 

Les faiblesses

Il est difficile de relever des défauts à un Miyazaki. Si on peut en noter un cependant, c’est la redondance de cet univers vu et revu de l’auteur. On dirait presque un bingo, ou les cases à cocher se multiplient.

Si le scénario et l’histoire savent nous transporter loin des plus célèbres œuvres du réalisateur, on est forcé de constater que l’empreinte de celui-ci est bien plus vivace dans ce film que dans ses dernières réalisations.

Conclusion

Petit mélange entre Alice au pays des merveilles, Le voyage de Chihiro et Le Château Ambulant, ce film est un immanquable pour qui apprécie l’animation japonaise ou les films de l’auteur.

Intime et chaleureux, Le Garçon et le héron se présente comme une introspection de la vie de son réalisateur, une auto-critique ainsi qu’une mise en lumière du mystère de la vie. 

Image à la une : Bande d’annonce officielle.

Nous suivre sur Google ActualitésCommenter cet article
5/5 – (1 vote)

Date de publication :

Catégorie :

,

Auteur / Autrice :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *