Vous souhaitez donner votre avis ou poser une question à propos de ce contenu ?

Notre espace commentaires est accessible à tous, sans restriction.

À Hollywood, les méchants ont la cote, et ce n’est plus un secret. Après le film Maléfique, Disney, le géant studio de production s’attaque à Cruella, un autre antagoniste de son univers. Pour rappel, Cruella est un personnage icône du studio de production américain dans les 101 Dalmatiens. Le personnage est créé par Dodie Smith dans son roman portant le même titre.

Avec la même ligne éditoriale que Joker et Maléfique, le film Cruella expose les événements à la naissance de l’antagoniste. Dans cette nouvelle adaptation, Cruella, l’affreuse tueuse de chiots qui a marqué toute une génération, est incarnée par Emma Stone. Dans les lignes qui suivent, nous vous livrons notre avis sur le film Disney Cruella.

Le résumé de Cruella

Les événements débutent à Londres en 1970. La jeune Estella Miller, rebelle, créative et particulièrement attirée par la mode perd sa mère. Cette dernière a été poussée du haut d’une falaise sous le regard impuissant de sa fille.

Obligée de rallier Londres, la jeune Estella croise le chemin de 2 jeunes garçons avec lesquels elle se lie d’amitié. Cette rencontre avec Jasper et Horace sera l’origine d’une bande spécialisée dans l’arnaque et le vol.

Toujours passionnée par la mode, Estella fait la rencontre de Von Hellman, une narcissique baronne de la mode. Cette rencontre est à l’origine de la naissance du côté beaucoup plus sombre de l’ambitieuse Estella. Plus tard, elle découvre que la baronne est non seulement à l’origine de la mort de sa mère, mais également de sa mère biologique.

Nourrie par l’esprit de vengeance, Estella devient particulièrement sombre et décide de prendre l’identité de Cruella d’Enfer. Cruella finit par démasquer la baronne qui est arrêtée.

La fiche technique et le casting de Cruella

Cruella est un film Disney réalisé par Craig Gillespie. Il est axé autour du personnage de Cruella d’Enfer créé par Dodie Smith en 1956. Réalisé sous la forme d’un prequel, Cruella est produit par Walt Disney Pictures, Marc Platt Productions et Gunn Films. Avec un budget de 100 millions de dollars, ce film a fait appel à Dana Fox et de Tony McNamara en tant que scénaristes.

Le film d’une durée de 134 minutes présente un casting composé principalement d’Emma Stone dans le double rôle d’Estella et de son alter-ego Cruella. La baronne Von Hellman l’antagoniste du film qui est à l’origine de la transformation d’Estella en Cruella est incarné par Emma Thompson. Les personnages de Jasper et d’Horace sont respectivement joués par Joel Fry et Paul Walter Hauser. Le film tourné en Angleterre et terminé dès la fin de l’année 2019 a dû attendre de nombreux mois avant d’apparaitre en salles à cause de la pandémie liée au covid-19.

L’esthétique et la bande son de Cruella

En termes d’esthétique, le film est vraiment intéressant. On y découvre au fur et à mesure des tenues issues de grandes créations particulièrement réussies.

Les compositions musicales qui accompagnent les comédiennes dans chaque décor sont taillées sur mesure. La bande son renvoie directement à l’ambiance qui régnait à Londres dans les années 60-70. Ce film met en avant également de nombreux styles musicaux tels que le rock’n’roll, le punk rock anglais, la pop et la RnB des années 70. Tout ce mélange de sonorités anglaises est soutenu par des compositions originales de Nicholas Britell.

Notre avis sur Cruella

Cruella est un film très audacieux qui traite des thématiques sombres comme le meurtre, l’alcoolisme ou encore la bipolarité. Notre héroïne dans ce film est une méchante et comme l’exprime Cruella : les gens adorent les méchants. En résumé, le personnage de Cruella n’est pas totalement mauvais, il a évidemment en lui une part de noirceur mais ne serait-ce pas le cas de nombreux êtres humains ?

Dans le déroulement du film, l’intrigue est totale. La réalisation s’est gardée de nous guider et c’est particulièrement plaisant. L’autre point essentiel dans ce film est la mise en avant de nombreux personnages féminins plutôt bien incarnés.

Nous avons apprécié ce film. L’histoire racontée est très intéressante et les décors utilisés sont réussis. Cruella est un film rythmé par la musique et la mode. Nous le recommandons pour les fans du genre !

Vous souhaitez nous signaler une erreur au sein de cet article ?

Prenez le temps de nous le faire savoir en commentaires, pour que nous puissions rendre ce site le plus fiable possible.