5/5 - (1 vote)
Vous souhaitez donner votre avis ou poser une question à propos de ce contenu ?

Notre espace commentaires est accessible à tous, sans restriction.

En 1953, l’écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming créait le personnage de James Bond dans le roman Casino Royale. Quelques années plus tard, l’acteur écossais Sean Connery endossait le rôle de James Bond dans sa première œuvre cinématographique, marquant le début d’une saga qui deviendra culte. 68 ans plus tard, le 25ème opus de la franchise sort en salle avec Daniel Craig en haut de l’affiche.

Réalisé par Cary Joji Fukunaga, James Bond 007 : Mourir peut attendre sonne le retour du temps attendu 007, reporté depuis 18 mois à cause de la situation sanitaire. L’annonce est officielle depuis quelque temps maintenant, nous ferons nos adieux à Daniel Craig qui mènera à bien sa dernière mission après avoir incarné cinq fois le rôle-titre de James Bond. Un vent de renouveau souffle dans cet opus à qui l’on incombe la lourde tâche de moderniser la saga.

La mission est-elle réussie ? Voici notre avis. 

Synopsis

James Bond a quitté les services secrets et passe des jours paisibles en Jamaïque. Retraite de courte durée lorsqu’un jour, son ancien collègue de la CIA, Félix Leiter, intervient pour lui demander son aide afin de délivrer un scientifique qui a été enlevé. Ce qui paraissait comme étant une simple mission de sauvetage, s’enveniment rapidement lorsque Safin, le mystérieux antagoniste, dévoile avoir en sa possession des armes bactériologiques. Aventure, danger, rebondissement, la mission de Bond ne s’annonce pas être de tout repos.

Fiche technique et casting

Bien évidemment, nous ne pouvons pas parler de ce dernier opus sans parler de l’acteur principal, Daniel Craig, emblème des quatre James Bond précédents. Pour sa dernière représentation, Craig tire les rideaux au côté d’un casting cinq étoiles sélectionné par Cary Joji Fukunaga.

L’adversaire de Bond est joué par Rami Malek qui a obtenu l’Oscar du meilleur acteur, grâce à son interprétation de Freddie Mercury dans le biopic de Bohemian Rapsody. James Bond 007 : Mourir peut attendre met en avant trois personnages féminins. Nous retrouvons Léa Seydoux en James Bond Girl, dans la continuité de son rôle dans Spectre, le précèdent opus de la franchise. Une autre James Bond Girl fait son apparition jouée par Lashana Lynch qui avait fait une apparition remarquée dans Captain Marvel. D’autres acteurs et actrices portent eux aussi le film, à l’image de Naomie Harris, Ralph Fiennes et Ana de Armas.

Une des plus grandes surprises du film se cache dans sa bande-son, signée entièrement de la voix envoutante de la jeune chanteuse Billie Eilish. 

Le renouveau osé de James Bond 007

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce nouvel épisode de l’agent 007 ne laisse pas le public indifférent. Après 7 ans d’attente, les fans de la franchise avaient de grandes attentes vis-à-vis de ce nouveau film. Tiraillée depuis une quinzaine d’années entre classicisme et modernité, la franchise semble s’être positionnée : un vent nouveau souffle sur James Bond.

Hors de question de changer l’essence même de James Bond, l’aventure et les gadgets en tout genre sont toujours de la partie. Toutefois, nous avons droit à légèrement moins d’action et à plus de romance. Les émotions sont mises en avant et nous retrouvons un James Bond plus sentimental. La franchise ne cache le parti prit de vouloir renouvelé la formule Bond, au grand dam des puritains.

Notre avis

Ce dernier opus est certainement le film James Bond qui fait réagir le plus la critique. Son scénario moderniste en rupture parfois avec les autres épisodes peut surprendre. Néanmoins, les codes de la saga sont totalement respectés avec des scènes d’actions bien ficelées pour la plupart, des rebondissements et un final des plus inattendus !

Daniel Craig donne tout ce qu’il a pour son dernier film dans la peau de l’agent 007 et c’est un régal pour les yeux. Toutefois, nous sentons que la franchise a du mal à se renouveler. La présence de plus de personnages féminins crée une certaine dynamique, mais le scénario n’est pas totalement à la hauteur des attentes. La fin du film laisse entendre que l’agent 007 connaitra encore un souffle de changements lors des prochains épisodes. Il est trop tôt pour savoir qui jouera le rôle de James Bond et succèdera à Daniel Craig. Les paris sont ouverts !

Vous souhaitez nous signaler une erreur au sein de cet article ?

Prenez le temps de nous le faire savoir en commentaires, pour que nous puissions rendre ce site le plus fiable possible.