Miss Marvel

5/5 – (1 vote)
Vous souhaitez donner votre avis ou poser une question à propos de ce contenu ?

Notre espace commentaires est accessible à tous, sans restriction.

Laisser un commentaire

Depuis quelques années, le studio Marvel poursuit sa lancée sur la production de séries avec les personnages secondaires des blockbusters. Intitulée « Miss Marvel », la cadette de la collection débarque sur les petits écrans avec un concept assez novateur. Diffusée sur la chaîne payante Disney+, cette nouveauté a le mérite d’être axée sur un personnage complètement inédit, du moins pour la télévision. Voici nos retours après le visionnage des premiers épisodes.        

Le synopsis de la série Miss Marvel

Kamala Khan alias Miss Marvel est une jeune Américaine de confession musulmane qui vit dans le New Jersey. L’héroïne de 16 ans partage le quotidien des ados de son âge. Elle se demande sur sa place à la maison et la vie scolaire ne lui réussit pas tellement. Elle se réfugie dans les jeux vidéo et les bandes dessinées de superhéros. Cette jeune fille sans histoire de Jersey City connaît une vie ordinaire jusqu’au jour où elle découvre qu’elle a des dons inédits. L’épisode pilote braque la caméra sur la famille de Kamala. Il y a Yusuf (père), Muneeba (mère) et Aamir (frère aîné).

Sa passion pour les superhéros conduit MS Marvel à la Convention Avengercon. La jeune héroïne part à l’événement en compagnie de son ami Bruno. Ce qui devrait être une rencontre cosplay ne se termine pas exactement comme prévue. Dans le second épisode, l’agent spécial P. Clearly, issue d’un bureau fédéral appelé Damage Control entre en scène. Propre à l’univers Marvel, cette agence est chargée de nettoyer et d’effacer les traces après l’action des surhommes. C’est bien ses équipes qui réparent les torts lorsque l’identité de Spiderman a été révélée au grand jour par un ennemi.

6 épisodes pour la saison 1 de Miss Marvel

Les 6 épisodes d’une cinquantaine de minutes de Miss Marvel sont programmés sur Disney+ tous les mercredis soir. Le premier numéro est passé le 8 juin et le dernier sera diffusé le 13 juillet. Comme à l’habitude du studio, cette série est inspirée d’une bande dessinée éponyme sortie en 2013. Le studio a attendu suffisamment de temps pour l’adapter à l’écran. Le fait que le principal personnage fasse partie de la minorité est un pari risqué pour le studio Marvel. Quoi qu’il en soit, le premier rôle est très bien porté par l’actrice canadienne Iman Vellani.

Cette minisérie a été saluée par les critiques. Ses deux premiers épisodes ont bénéficié de 95 % d’avis positifs parmi les spectateurs qui ont déjà voté. C’est une grande première pour un feuilleton inspiré des comics. Le ton léger et la jeunesse des protagonistes constituent un clin d’œil aux adolescents qui peuvent très bien s’identifier à Kamala Khan. La maison de production a fait exprès de choisir des acteurs encore à découvrir au casting. Étoile montante du divertissement, Bruno Carrelli, l’ami et acolyte de Ms Marvel est incarné par Matt Lintz.

Notre avis sur Miss Marvel            

Cette série a au moins eu le courage de sortir des sentiers battus avec ses personnages essentiellement américano-pakistanais. Les acteurs jouent bien, dès le premier épisode. Seulement, Miss Marvel aurait été mieux avec un peu plus de recherches à l’écriture. Puis, tout le monde n’a pas envie de suivre une teen drama. À moins d’attirer un public exclusivement composé d’adolescents, la maison de production s’est trompée de cible. Dans tous les cas, c’est à voir ou à laisser. 

Image par journaldugeek.com

Vous souhaitez nous signaler une erreur au sein de cet article ?

Prenez le temps de nous le faire savoir en commentaires, pour que nous puissions rendre ce site le plus fiable possible.

Laisser un commentaire

Publié

dans

,

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *