Jurassic World : le monde d’après

5/5 – (1 vote)
Vous souhaitez donner votre avis ou poser une question à propos de ce contenu ?

Notre espace commentaires est accessible à tous, sans restriction.

Laisser un commentaire

Programmé dans les salles sombres depuis le 8 juin 2022, Jurassic World : Le monde d’après a recueilli des critiques positives de la part de ceux qui l’ont vu en avant-première. Cette fiction de Colin Trevorrow est également recommandée par la majorité de la presse en ce début d’été. Une fois de plus, les dinosaures de l’ère jurassique vont mettre en péril l’humanité qui tente de survivre face à une expansion massive.

Synopsis de Jurassic World : Le monde d’après

Jurassic World : Le monde d’après est une suite du précédent opus sorti en 2018. Les dinosaures d’Isla Nublar se sont échappés de leur île et réussissent à prospérer un peu partout sur Terre. La propension est telle que la survie de l’humanité est menacée. Aux côtés des prédateurs habituels de la saga, des espèces inédites vont faire des ravages. Parmi eux, des sauterelles-monstres détruisent les cultures et mettent en péril la sécurité alimentaire de toute une planète.       

Incarnée par Laura Dern à l’écran, Ellie Sattler est une archéologue qui a survécu aux dangereuses créatures de Jurassic Park. Elle mène l’enquête sur de nouvelles espèces créées en laboratoire. La scientifique donne la réplique à Owen Grady (Chris Pratt), l’héroïque comportementaliste animalier qui avait réussi à contrôler les vélociraptors. Claire Dearing (Bryce Dallas Howard), ancienne directrice des opérations chez les laboratoires Ingen, rejoint les deux principaux protagonistes du blockbuster dans cette nouvelle aventure.    

Un film à la hauteur des attentes ?

Long de 1 h 46 min, ce film de Colin Trevorrow tient en haleine le public du début à la fin. Les différentes scènes sont savamment accompagnées par des musiques signées John Williams. À mi-chemin entre aventure, action et thriller, le scénario d’Emily Carmichael dévoile davantage le caractère des personnages originaux inspirés du roman de Michael Crichton (1990). Le producteur a aussi voulu se rapprocher le plus possible de la réalité. En effet, ses dinosaures ne sont plus des monstres sanguinaires. Ils sont relégués au rang d’animaux de zoo à quelques exceptions près.

Le film replonge dans un univers parallèle avec des dinosaures déjà ancré dans l’imaginaire collectif depuis la sortie de Jurassic Park de Steven Spielberg en 1993. Au casting de 3 des 6 épisodes, Jeff Goldblum revient sous la peau du professeur Ian Malcom. Selon les explications de Chris Pratt sur les réseaux sociaux, Colin Trevorrow a voulu faire de ce long-métrage une sorte d’Avenger : Endgame dans le sens où les personnages clés de la saga sont de nouveau réunis à l’écran. Les critiques n’ont pas manqué de remarquer que la réalisation mise davantage sur le jeu d’acteur que sur les effets spéciaux.

Notre avis sur Jurassic World : Le monde d’après

Jurassic World : Le monde d’après traite un sujet d’actualité. Le film remet en question la domination de l’humanité sur la planète Terre. Les belles images tournées dans un pays exotique contrastent avec le chaos né de la confrontation avec les créatures préhistoriques. Le long-métrage est bien fidèle à l’esprit des ouvrages de Michael Crichton. Maître des fictions-thrillers haletantes, ce romancier disparu en 2008 est aussi l’auteur de Westworld et Le 13e Guerrier

Image par lejdd.fr

Vous souhaitez nous signaler une erreur au sein de cet article ?

Prenez le temps de nous le faire savoir en commentaires, pour que nous puissions rendre ce site le plus fiable possible.

Laisser un commentaire

Publié

dans

,

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *