Nouveau trailer pour Sisu : Un film d’action finlandais à ne pas manquer !

Sortie il y a tout juste un mois, la bande-annonce du film finlandais Sisu a suscité bien des réactions. Ce que l’on peut dire, c’est que l’action ne manque pas. À la fois classique et bien sanglant, cette bande-annonce a de quoi intriguer.

Mise à l’écran par le studio de la célèbre Saga portée par Keanu Reeves, Sisu est le premier long métrage écrit et réalisé par Jalmari Helander.

On y retrouve Jorma Tommila dans le rolle d’Aatami, Aksel Hennie dans la peau de Bruno ou encore Jack Doolan dans le rôle de Wolf.

Le film sera disponible en salle à partir du 21 juin 2023.

Le résumé de Sisu – de l’or et du sang

Retour en 1944, en Finlande. Au cœur de la Laponie à la fois déserte et sauvage, ce sont les nazis qui règnent en maître. Un ancien soldat ayant tout perdu se reconvertit en chercheur d’or, isolé du monde. Lorsqu’il finit par trouver un important gisement d’or, celui-ci s’attire l’intérêt de soldats allemands.

Prêt à tout pour protéger son butin, il ira jusqu’à assassiner chaque SS qui lui barrera la route.

Un trailer qui lance le ton

Il suffit de voir la bande-annonce pour comprendre le style et l’ambiance de ce film d’action finlandais.  Car de l’action, il y en a, voir trop. 

Au moins, Sisu ne cache pas son jeu : entre membres déchiquetés, bains de sang et cadavres qui s’amoncellent, nous savons à quoi s’en tenir et le public est prévenu. 

Dans un certain sens, la bande-annonce joue sur le classique, un brin kitch, un brin tendance. Mais l’univers qui dénote, les personnages bien construits ainsi que le jeu d’acteur permet d’apporter un brin de nouveauté et d’originalité dans ce scénario.

Au programme : du sang et de l’action

Il ne faut pas s’étonner de la quantité d’hémoglobine visible dans ce film. Jalmari Helander, à la fois scénariste et réalisateur, semble apprécier les films bien violents, à l’image de son dernier long-métrage Big Game.

Un style singulier 

C’est donc sans grande surprise que Sisu – de l’or et du sang, emprunte cette voie. La surprise réside plutôt dans sa façon de mettre en scène la mort, une façon très crue, quelques fois délirante, dans laquelle on sent un brin d’humour noir appréciable.

Ce que l’on peut dire, c’est que notre héros rivalise d’ingéniosité pour venir à bout des SS (entre grenades, pièges et scènes de combats à la John Wick). Les nazis ne sont pas en reste, voulant venir à bout de celui qui, seul, représente un escadron de la mort.

Un film qui n’entre dans aucune catégorie 

Mélangeant les terres désertes de la Finlande, une quête de chercheur d’or empruntée au western ainsi que la présence de soldats nazis, ce film difficile à classer ne trouve pas de moule qui lui convient.

Mais, une chose est sûre : Sisu- de l’or et du sang, ne se prend pas au sérieux. Il faut dire, ce n’est pas étonnant lorsque l’on voit notre héros attaquer un avion à coup de pioche. C’est aussi ce brin de folie qui permet d’apporter plus de légèreté aux scènes parfois difficiles.

Image à la une : Sortir à Paris.


Date de publication :

Catégorie :

,

Auteur / Autrice :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *